À propos

Mission

Les Ami.e.s Imaginaires est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de contribuer à la préservation et au renouvellement des patrimoines de la parole contée. Il réalise sa mission à travers des activités de diffusion et de médiation culturelle. L’organisme crée des rencontres entre artistes de la parole et publics en fournissant des lieux de diffusion pour le conte.

Dans son volet diffusion, il organise entre autres un festival autour des thèmes du conte et de la menterie, ainsi qu’une série de spectacles à la Maison de la littérature.

L’organisme rejoint et fidélise de nouveaux auditoires en leur faisant découvrir le conte en tant que forme d’expression. Ainsi, afin de promouvoir les différentes applications du conte, l’organisme propose aussi des activités de médiation et d’éducation dans les milieux communautaire et culturel de Québec. Ces activités s’adressent à des gens qui souhaitent apprendre à conter pour d’autres, ou simplement qui désirent se servir de l’art du conte pour apprendre à s’exprimer, à structurer un récit et des pensés, à créer des images et des métaphores, ainsi qu’à découvrir une autre manière de communiquer avec leur entourage.

Par ailleurs, grâce à des partenariats avec des organismes communautaires, Les Ami.e.s Imaginaires donne accès à des spectacles de conte gratuitement à des clientèles ciblées et jugées vulnérables.

Bref historique

En 2006, une conteuse de Québec a constaté le manque de lieux réguliers pour diffuser le conte dans la Vieille Capitale. Elle a donc fondé l’organisme dans le but d’offrir une occasion pour les conteurs et conteuses de se produire devant public, puisque c’est en contact avec l’auditoire que cet art peut se déployer dans toutes ses dimensions.

Pendant les premières années, la fondatrice a organisé des veillées de conte mensuelles de septembre à mai ou juin. Les artistes prenant part à la série offraient une multitude de manières de faire vivre le conte. Ainsi est né un premier critère de direction artistique : faire ressortir cette variété d’imaginaires et montrer l’originalité de la parole contée.

C’est en février 2009 que Les Ami.e.s Imaginaires est devenu un organisme à but non lucratif. Nous avons restructuré sa gouvernance et sa gestion financière alors que nous nous donnions les moyens d’accéder à du financement public. Dès la saison 2009-2010, le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec a permis la tenue de la grande majorité de nos événements. Aussi, depuis 2012, l’Entente de développement culturel de la Ville de Québec a appuyé financièrement notre programmation. Enfin, au fil des saisons, le Conseil des Arts du Canada et la mesure Première Ovation de la Ville de Québec ont contribué plusieurs fois à la tenue de nos activités.

Plusieurs lieux de diffusion ont accueilli et soutenu nos événements de 2006 à 2012. À partir de cette année-là, notre programmation régulière a été présentée en salle de spectacle. C’est en 2013 qu’elle s’est installée dans le Vieux-Québec, aux voûtes de la Maison Chevalier. Des collaborations avec l’Institut canadien de Québec, gestionnaire de la Maison de la littérature et du réseau des bibliothèques de Québec, ont ensuite vu le jour. En février 2017, une nouvelle série, intitulée C’est ben pour dire! a été créée dans le cadre de notre collaboration avec la Maison de la littérature. Cette série s’est ensuite poursuivie et ne cesse de gagner en popularité.
La fondatrice de l’organisme en a toujours assuré la direction générale et artistique. Sa présence constante et assidue, soutenue par une équipe dévouée, en a fait le pilier de l’existence de l’organisme, qui bénéficie d’un solide réseau. Au cours des dernières années, avec la consolidation de notre volet diffusion, nous avons commencé à développer un volet médiation. Que ce soit pour l’un ou l’autre type d’activité, nous avons établi des partenariats avec des organismes culturels, patrimoniaux et communautaires de la Capitale-Nationale, dont le Pignon bleu, PECH-Sherpa et Croissance Travail. Nous avons aussi collaboré avec de nombreux autres diffuseurs de conte à travers le Québec, entre autres pour les projets de tournées de spectacles que nous avons mis en oeuvre.

L’équipe d’organisation et de gestion de l’organisme n’est pas majoritairement formée d’artiste de la parole, mais elle est soudée par sa passion commune pour le conte.

Grâce aux tribunes offertes aux conteuses, conteurs, ainsi qu’à des artistes d’autres disciplines, et par le biais de nombreuses collaborations de diffuseurs et d’artistes, l’organisme Les Ami.e.s Imaginaires est fier de contribuer au rayonnement de l’art de la parole.


/a-propos/