dimanche
1
mai 2022

Réguliers : 17$

Étudiant.e.s / aîné.e.s : 14$

Webdiffusion : 12$

Concours de menteries - cohorte 2

Informations :

Maison de la littérature

Début :

dimanche 1 mai, 14:00

Fin :

dimanche 1 mai, 16:00
Ado / Adulte

Spectacle présenté en salle et accessible via webdiffusion en direct.

Au tour des concurrent.e.s de la cohorte 2 de tenter de convaincre les juges et le public d’histoires abracadabrantes et vécues. Comme la veille, chacun.e doit conter une menterie d’une durée d’au moins 8 minutes et d’au plus 10 minutes. Le juge de ligne et chasseur de temps surveille le chronomètre et avertit, grâce à ses appeaux, celui ou celle qui tient le crachoir des minutes qui s’écoulent.

Avec Lucie Bisson, Dominique Deslongchamps, Philippe Garon, Jacques Hébert et Steven SLAB.

Animenteur :  Nicolas Jobin

Juges : Ève Dufour-Savard et Michel Marcoux, juge de ligne : Patrick Hébert

 

 

Artistes participants


Lucie BissonC’est par des concours de menteries que Lucie Bisson fait son entrée dans le milieu du conte au Québec. Les prix qu’elle remporte sont le début d’une magnifique odyssée dans le monde merveilleux de la parole conteuse. Elle écrit ses histoires et les raconte à qui veut bien y prêter l’oreille. Elle se réalise à travers ses «racontages» tantôt insolites, tantôt frôlant la vérité et n’oublie jamais que toute vérité n’est pas bonne à dire… Que ce soit sous la forme d’un conte, d’une légende ou d’un récit de vie, sa parole conteuse s’endimanche toujours afin d’agrémenter sa parlure.
Dominique DeslongchampsVivant à Lévis depuis plusieurs années, Dominique est originaire de Black Lake. Elle a grandi au milieu des mines d’amiante. Dynamitages quotidiens, voisinage original, famille plus que nombreuse, force légendaire de ses ancêtres géants : les histoires habitent son esprit depuis l’enfance. Son regard s’intéresse particulièrement à l’extraordinaire du quotidien, à la transmission des secrets simples et riches de l’humanité. Dans ses histoires se côtoient douceur, honnêteté, vulnérabilité, plaisir et puissance : une célébration de la Vie sous toutes ses facettes. Enseignante passionnée, elle a le plaisir de faire voyager ses histoires, depuis quelques années, vers de plus nombreuses oreilles. Mentir? Elle n’a encore jamais fait ça! Crédit photo : Raymond Maillette
Philippe GaronPère du mouvement postnéobotchiste, Philippe Garon se définit comme un habitant et un généraliste des arts littéraires. Né en 1974 à Sainte-Anne-des-Monts, il explore notamment le conte, la poésie, le récit, le théâtre, l’essai et la chanson. Animal grégaire, l’écriture se vit pour lui surtout dans les rencontres et le mouvement : se faire marcher par son chien, bûcher, jardiner, skier. Crédit photo : Leonard Jordaan
Jacques HébertUn pied ancré dans l’urbanité et l’autre solidement enraciné dans son Lotbinière natal, Jacques Hébert est un as du grand écart narratif. Féru d’anecdotes et de souvenirs, il aime garder vivante la mémoire des géants de la vie ordinaire qui nous ont précédé et magnifier les petites choses au gré de sa fantaisie afin de créer des moments tantôt touchants et tantôt comiques. Il saura à coup sûr vous charmer, vous divertir ou vous émouvoir. Crédit photo : Joanne Paradis
Steven SLABSteven SLAB est présent dans le milieu du conte depuis 2016. Il a déjà remporté plusieurs concours à titre de conteur, en plus d’avoir été en nomination comme artiste de la relève en Estrie en 2019. Des formations pratiques avec des légendes du milieu, du mentorat et plusieurs expériences parsemées de folies lui ont permis de se construire un registre varié qui va de l’anecdote éclatée au conte traditionnel d’ici et d’ailleurs. Organisateur et animateur d’évènements de contes dans les Cantons-de-l’Est, SLAB a fondé récemment la Ligue Mondiale de la Menterie et les Productions Ça commence à quelle heure (OBNL de diffusion et production). Il a performé à plusieurs reprises à Les Dimanches du conte de Montréal, à Festilou (Festival de contes pour la jeunesse) de Montréal, au Rendez-vous des Grandes-Gueules de Trois-Pistoles et à plusieurs autres festivals des arts de la parole dans la province. SLAB a aussi présenté son dernier spectacle de contes intitulé ÉTÉ ’99 plus d’une trentaine de fois dans plusieurs salles de spectacle à travers le Québec. Crédit photo : Ève Courtois
Nicolas Jobin - Animenteur Artiste multidisciplinaire ayant un penchant marqué pour le conte et la musique, Nicolas Jobin partage son temps entre la scène et les médias. Animé d’une curiosité sans œillères, il génère par ses interventions des espaces de fréquentation, de réflexion et de médiation culturelle décomplexés mais rigoureux, qui ont été présentés tant ici qu'à l'international.   Également communicateur recherché, il anime couramment des tribunes, des événements et des spectacles de toutes sortes pour le compte d’organismes culturels d’importance tels que la Ville de Québec, Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, le Musée national des Beaux-Arts du Québec (MNBAQ), le Musée de la Civilisation ou l’Orchestre symphonique de Québec, et a travaillé pour ICI Radio-Canada Première, TV1 Bell Média et MATV. D'abord juge et ensuite animenteur, il est associé au Concours de menteries des Ami.e.s imaginaires depuis maintenant plus de 10 ans!   Crédit photo : Yann Jobin
Ève Dufour-Savard - Juge Avant d'être animenteuse et juge pour nos concours de menteries, Ève Dufour-Savard a d'abord été improvisatrice, notamment dans la Ligue Universitaire d’Improvisation (LUI) et dans la Ligue d’improvisation de Québec (LIQ). Ève est une joueuse talentueuse, au point où on lui demande maintenant d'être coach, entre autres pour l'équipe d'Impro contée, dont les spectacles sont présentés à la Maison de la littérature en collaboration avec Les Ami.e.s Imaginaires.
Michel Marcoux - JugeAprès avoir été astronaute, pilote de formule 1, chirurgien plastique et brasseur de bière, sa carrière a un peu déclinée lorsqu'un employeur s'est rendu compte qu'il mentait dans son C.V. Depuis quelques années il tente de se refaire une réputation en étant juge pour des concours de menteries. Son entourage le nomme Michel Marcoux pour faire plus court, mais il est en fait Baron Michel de Marcoux huitième du nom. Crédit photo : Jérôme-Kearney
Patrick Hébert - Juge de ligne Patrick Hébert est amateur de chasse et de pêche. Il est donc souvent confronté aux menteries de ses pairs, qui aiment bien agrémenter leurs récits. Il en a entendu plus d’une, allant de la truite de 109 pouces pêchée dans la St-Charles, aux dindons sauvages géants de l’Abitibi, en passant par les safaris au lion de l’arctique… Patrick agira en tant que juge de ligne et chronométreur officiel. L’équipe du concours l’a recruté pour ses appeaux. Le colvert, le canard branchu et l’outarde avertiront les concurrents et concurrentes du temps qui passe. Patrick est accessoirement anthropologue et spécialiste des études socio-environnementales. Il aime prendre des marches après le souper.

Comment s'y rendre

Maison de la littérature
40, rue St-Stanislas, Québec

Partenaires