samedi
23
avril 2022

Réguliers : 17$

Étudiant.e.s / aîné.e.s : 14$

Contes et rencontre avec des artistes des Premières Nations - 23 avril 20h

Informations :

Maison de la littérature

Début :

samedi 23 avril, 20:00

Fin :

samedi 23 avril, 22:00
Ado / Adulte

Spectacle présenté en salle.

Quatre figures importantes, issues de différentes communautés des Premières Nations, vous proposent des contes et des récits du territoire. Une courte discussion avec le public suivra la présentation.

Avec Édouard Kaltush, André Mowatt, Jacques Newashish et Jean-Charles Piétacho.

Animation : Marjolaine Mckenzie et Yolaine.

Artistes participants


Édouard KaltushInnu de la communauté de Natashquan, les contes et récits d’Édouard Kaltush parlent entre autres de ce qu’il aime : la chasse, la trappe et la pêche. Il apprécie aussi tout particulièrement les randonnées en raquettes. Il en fabrique d’ailleurs lui-même, selon les méthodes traditionnelles.   Édouard Kaltush aime aider les gens et cultiver le respect d’autrui. Il travaille depuis plusieurs années comme intervenant en toxicomanie.
André MowattAndré Mowatt est Algonquin, originaire de la communauté de Pikogan, en Abitibi-Témiscamingue.   Il a été à l’emploi du conseil de bande de la première Nation Abitibiwinni pendant près de 20 ans s’impliquant dans le développement culturel et touristique de la communauté et de la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Maintenant retraité, il s’implique toujours pour promouvoir sa culture Anicinabe.   Dans le cadre de son travail, il était responsable d’accueillir les touristes qui souhaitaient visiter l’exposition muséale de la communauté et en apprendre sur leurs histoires et coutumes. L’exposition comprend des artéfacts reflétant 8000 ans d’histoire et met en valeur les origines de la Première Nation Abitibiwinni.   Il était également responsable de la gestion des activités de « Bercé par l’Harricana », un organisme de tourisme, offrant des expéditions en canot sur la rivière Harricana ou les adeptes de plein air pouvaient séjourner en forêt, dans un tipi ou une tente de prospecteur, découvrir l’histoire, les contes et légendes des Abitibiwinni. Partager, voire même déguster des mets traditionnels des Algonquins. Sa passion et son engagement pour le tourisme culturel autochtone lui a permis de recevoir plusieurs prix à différents galas de reconnaissance du tourisme au Québec. II est donc un personnage public bien connu de l’industrie touristique en Abitibi-Témiscamingue, André est considéré au sein de la communauté comme un ambassadeur de l’histoire et de la culture des Algonquins, Abitibiwinni.
Jacques NewashishNé à la Tuque en 1958, Jacques Newashish fait partie de la génération d’autochtones victimes de la politique d’assimilation des pensionnats indiens, cette période marquante de sa vie influe énormément sur son art et son engagement auprès de sa Nation et plus largement de la cause autochtone.   Personnage charismatique et attachant, Jacques est un “touche à tout”, tant peintre que sculpteur, autant acteur que conteur, le cœur de son art réside dans la Nature et la spiritualité des Premières Nations.   Adepte des retraites en forêt qui ressourcent son inspiration et son âme, Jacques entretient un lien primordial avec le Territoire.   Artiste reconnu au sein de sa Nation mais plus largement dans l’ensemble de l’écosystème autochtone, Jacques a participé à plusieurs performances théâtrales et cinématographiques, jusqu’à récemment cocréer les Productions Newa en 2020 qui ont pour but de valoriser et de diffuser du contenu culturel autochtone. Crédit photo : Samuel Cyr
Jean-Charles PiétachoPersonnalité politique, Chef Jean-Charles Piétacho de la communauté d'Ekuanishit est aussi un conteur inné. C'est un modèle de solidarité envers son peuple et les autres Premières Nations. Durant ses voyages, il a récolté beaucoup d'histoires et les a ensuite partagées. Il voit le conte comme un partage de connaissances, de mode de vie et de communication entre les peuples. Pour le festival, il viendra nous raconter son histoire, celle de retourner chez lui.
Animation : Marjolaine MakenzieFormée en théâtre ainsi qu’en gestion et animation de loisir et culturelle, Marjolaine Mckenzie œuvre comme organisatrice et intervenante communautaire. Tout d’abord dans sa communauté d’origine, Matimekush Lac-John, à Schefferville, pendant douze ans. Riche de cette expérience, elle voyage maintenant dans les diverses communautés comme facilitatrice en planification, organisation et animation d’activités ou projets communautaires. Ces projets sont de plusieurs natures et s’adaptent aux besoins immédiats des communautés, allant de l’amélioration de l’environnement social et physique en passant par l’adoption de saines habitudes de vie, d’une meilleure estime de soi et d’une valorisation identitaire. Sa profonde connaissance des réalités autochtones fait d’elle une intervenante impliquée. En 2004, elle fonde les Productions Papu Auass, une troupe de théâtre pour enfants et adultes. Elle croit qu’il est essentiel de faire vivre et de redécouvrir les histoires, les contes et légendes autochtones en les transposant au théâtre. En tant que comédienne, elle participe à plusieurs productions théâtrales, notamment pour : Centre for Indigenous Theatre, Ondinnok, Théâtre 8, et le SpiderWoman Theatre, qui a offert des représentations à Québec, à Montréal, en Ontario, en Alberta et à New York. Marjolaine Mackenzie est une Innue-Naskapi et été adoptée par les Wendats dès sa tendre enfance, elle est très engagée et fière. Rassembler les gens pour les causes qui amélioreront le futur des Premières Nations est sa vocation première. Crédit photo : Danielle Giguère
Co-animation : YolainePour Yolaine, le conte est un espace d’écoute et de rencontre, un art de la relation. Depuis 2005, Yolaine compose des contes à partir de thèmes tirés des folklores traditionnel et contemporain. Elle raconte des histoires qui honorent, consolent et bercent les blessures du monde; qui renversent l’ordre établi et donnent la parole à celles et ceux qui ne l’ont plus ou qui ne l’ont jamais eue. Elle aime s’amuser et rire avec le public tout en cherchant à créer ces moments d’intensité partagée, où la personne qui raconte et le public deviennent ensemble une nouvelle entité.   Yolaine a participé à de nombreuses soirées et festivals à travers le Québec, ainsi qu’en France et au Togo. Elle donne aussi des ateliers autour du conte et de la menterie.   Elle a fondé et dirige l'organisme de diffusion Les Ami.e.s Imaginaires, qui organise entre autres le Festival de contes et menteries de Québec. Crédit photo : Jérôme Kearney

Comment s'y rendre

Maison de la littérature
40, rue St-Stanislas, Québec

Partenaires