jeudi
28
avril 2022

Réguliers : 20$

Étudiant.e.s / aîné.e.s : 16$

Webdiffusion : 12$

Lueurs

Informations :

Maison de la littérature

Début :

jeudi 28 avril, 20:00

Fin :

jeudi 28 avril, 22:00
Ado / Adulte

Spectacle présenté en salle et accessible via webdiffusion * en direct.

Les conteuses et conteurs circuleront parmi les tablées illuminées d’une chandelle. Tel un papillon de nuit attiré par la lumière, un brodeur de mots ou une confectionneuse de palabres, s’approchera pour vous offrir une histoire. À la fin de son conte, l’artiste éteindra la chandelle, que vous pourrez rallumer autant de fois que vous le désirez, jusqu’à la fin de la soirée.

Avec Sylvi Belleau, Wahmed Ben Younès, Isabelle Crépeau, Bernard Crustin, Francis Désilets, Réjane Gourin, Pierre Leclerc, Geneviève Marier, Sylvie Proulx et Isabelle St-Pierre.

 

* En webdiffusion les contes vous sont présentés comme si vous étiez assis.e.s à l’une des tablées.

Vente de billets à la porte sujette à disponibilité.

Artistes participants


Sylvi BelleauConteuse, auteure dramatique et comédienne, Sylvi Belleau sillonne les écoles du Québec pour offrir spectacles et ateliers depuis près de 35 ans. À titre de conteuse, elle se produit dans de nombreux festivals et évènements au Québec et à l’étranger. Son premier livre CD, Grindel et le bouc de Noël, parait en 2013 chez Planète Rebelle. En parallèle, Sylvi dirige le Théâtre de la Source depuis 1985 et assure au Théâtre de l’Esquisse la programmation Arbraconte pour les familles et le milieu scolaire pendant 23 ans. En 2010, elle fonde avec d’autres conteurs le Festival de contes Il était une fois... (Festilou). Artiste multidisciplinaire, elle fait partie du répertoire Culture Éducation depuis 1995. Sylvi se passionne pour la recherche et la création. Doctorante en Arts de la scène à l’Université Laval, détentrice d’une maîtrise en Art Dramatique à l’UQAM, elle a reçu une formation en Kathakali, théâtre dansé en Inde. Crédit photo : ©Jeremie Battaglia
Wahmed Ben YounèsConteur, écrivain et artiste à l'école, Wahmed Ben Younès est bercé par le conte dès sa jeunesse par sa grand-mère, sa mère et sa tante. Depuis plusieurs années, partout au Québec, autant avec la jeunesse qu'avec les adultes, il partage ce qu'il a reçu avec joie et humanité. Il mélange le traditionnel avec le contemporain afin que le conte devienne universel tout comme la culture humaine. Le conte de création s'inscrit dans une structure millénaire ou la mort et la vie s'entendent à merveille, la tristesse et la joie se marient à chaque instant, le tout, autour du feu sacré de l'humour. Crédit photo : Ziri Ben Younès
Isabelle CrépeauConteuse bohême, inspirée par la vie et le paysage, grand-mère aux yeux de petite fille, elle explore, depuis une vingtaine d'années, le pouvoir envoûtant du conte. Pour emporter petits et grands dans une expérience étrange et ensorcelante, elle puise ses histoires à l'eau du merveilleux, les recombine et les réinvente au féminin sauvage. Elle a incarné le personnage de «Zò», avec le collectif de folklore urbain Zogma (2005-2015). Soutenue par le CALQ, elle a fait une résidence artistique au Nouveau-Brunswick, en 2008, pour la création de «À pas de louve». C'est assise tout au bord du paysage qu'elle a tressé «Crépuscule», sa plus récente création contée.
Bernard CrustinBernard est un conteur humaniste qui a conté sur scène, sur les traversiers, dans des festivals et à la radio. Cet anthropologue-comédien-guide touristique, membre du Cercle des conteurs de Québec, aime raconter des histoires pleines d’émotions. Crédit photo : Vincent Champoux
Francis DésiletsOn dit de lui qu’il est un conteur, mais on dit aussi parfois qu’il est un agrémenteur, en ce sens qu’il agrémente la réalité de cette petite touche de fantastique dont on a tous bien besoin. Francis Désilets se sert aussi de sa formation en histoire pour faire voyager son public entre rêve et réalité. Crédit photo : Marie Fontaine   On peut donc dire que dans sa bouche, le conte, c’est la tradition qui flirte avec le passé plus récent. C’est aussi et surtout un verbe précis qui se veut le reflet d’un amour inconditionnel de la langue, de ses subtilités, de ses jeux de mots, de ses vers, de ses travers et de ses expressions truculentes. Chez lui, le conte, c’est l’histoire qui délaisse le texte. C’est le récit qui choisit à tout coup un sentier différent pour cheminer jusqu’à vos oreilles. Aussi chanteur, musicien et animateur depuis 1999, sa vaste expérience de la scène lui donne une réelle aisance sur les planches.
Réjane GourinRéjane Gourin raconte et lis des histoires depuis des lustres. Toute petite déjà, elle aimait s’entourer d’aîné.e.s, visiter des vieilles maisons et découvrir des objets anciens porteurs d’histoires. Les animaux et les enfants peuplent sa vie et, souvent, sa parole. Originaire de Bretagne, elle colporte des contes du monde aux valeurs universelles. La nature, la confiance en l’être humain et ses pouvoirs ancestraux, l’amitié, la vie, la mort sont autant de thèmes qui lui sont chers.   La culture traditionnelle de la toute petite enfance est au cœur des ateliers et des formations qu’elle anime. Crédit photo : Frédérique
Pierre LeclercConteur-musicien de la région de Québec, Pierre Leclerc bourlingue depuis plus de vingt ans sur les routes de l’imaginaire entre les légendes et les contes du monde et du Québec. Animé et enjoué il sait faire revivre les histoires du passé et donner vie à celles d’aujourd’hui.
Geneviève MarierGeneviève Marier conte depuis belle lurette. Depuis 1992, on l’a entendue dans différents festivals et sur scène au Québec, en France et au Brésil.   Depuis longtemps, elle s’intéresse au travail du corps et de la voix pour la présence sur scène. C’est l’objet des ateliers de groupe et de l’accompagnement personnel en conte qu’elle donne au Québec et à l’étranger depuis 2012.   Elle fait de la médiation culturelle autour du conte avec les enfants, les adolescents, les adultes et les aînés.   Pour elle, raconter une histoire est sa façon préférée de prendre part à la vie. En temps de pandémie c’est une autre façon de se rappeler qui on est, ensemble.   http://www.genevievemarier.com
Sylvie ProulxSylvie Proulx, conteuse et chanteuse, a participé à plusieurs festivals dont les jours sont contés en Estrie, flot de paroles et Contabadour. Elle a été sélectionnée en 2020 pour une résidence de conte en Ontario, qui lui a permis de créer un spectacle présenté au festival Les vieux m’ont conté et au Festival international du conte Jos violon de Lévis en 2021. Elle a aussi été invitée à faire partie de la randonnée 2020 des semeurs de contes. Son répertoire inclut des contes merveilleux, traditionnels, de création, des récits de vie, des légendes et de randonnées. Elle conte dans un langage du peuple et donne une voix à la fragilité humaine pour que celle-ci ait le droit d’exister, d’être accueillie, entendue et aimée. Crédit photo : Léo Duquette
Isabelle St-PierreIsabelle St-Pierre fait entendre sa voix depuis 20 ans (poésie, slam, conte) au Québec, au Canada, en Acadie et en France. Artiste engagée, elle dirige et anime, depuis 2005, de nombreux spectacles, micro ouverts, ateliers : Festival de conte de Bouche à Oreille (2005-2007), Festival Interculturel du conte du Québec (2005-2019). De 2005 à 2010, elle a dirigé le volet conte/slam de l’État d'Urgence (ATSA) invitant plus d’une vingtaine d’artistes et donnant la parole aux sans-abris. Elle a coorganisé et animé pendant 5 ans les Slam Sessions Montréal, soirées mensuelles avec une formule artiste invité et micro ouvert. En janvier 2016, elle a coproduit un événement sans précédent, Paroles Fauves : vigile poétique contre la violence faite aux femmes autochtones. En avril 2017, elle a fait une résidence au Banff Centre for Arts, dans le cadre du programme de Spoken Word. Depuis, elle dirige et coproduit la série des Cabarets Poésie All-Star (Dimanches du conte et Rendez-vous des Grandes Gueules) avec Debout : Actes de parole. Elle a participé à la Grande nuit de la poésie de St-Venant-de-Paquette, au festival Contabadour et fait partie de la distribution du Cabaret des Hypothèses (FIL) dédié au croisement entre la science et la littérature. Crédit photo : Lyne Corriveau

Comment s'y rendre

Maison de la littérature
40 rue Saint-Stanislas, Québec

Partenaires